Rencontre entre deux mondes

Des joueurs de rugby et des associations d’insertion : une idée qui peut être surprenante aux premiers abords. Mais lors de la conférence du lundi 20 janvier au Foyer du Château, on peut mieux comprendre le lien. Quatre joueurs du SU Agen Rugby (Kamaliere Tufele, Fernandez Correz, Alban Conduché, Valentin Saurs), ainsi que Daniel Borie, conseiller départemental du Lot-et-Garonne, sont venus parler devant responsables et salariés des associations d’insertion, soit une trentaine de personnes.

 « Du fait du partenariat qu’ont le département et le SU Agen, Clarisse Berthoumieu (du conseil général), nous envoyait des places de match à gagner. Au lieu de les distribuer comme ça, j’ai fait une tombola pour faire gagner les places à nos salariés », explique Thierry Polloni, directeur de la structure de réinsertion AIPIS (Association Intermédiaire Polyvalente d’Insertion et de Services), De fil en aiguille, une première rencontre a été organisée avec les salariés de l’AIPIS, et la deuxième ce lundi.

« L’idée était que les salariés en difficulté d’insertion puissent voir que même des joueurs professionnels ont aussi des freins. Deux mondes totalement opposés, mais il y a des problématiques communes sur pas mal de sujets. »

 Pendant une heure trente, ils ont pu parler du défi sportif, du régime alimentaire, mais aussi sur l’esprit d’équipe, la solidarité et l’importance d’un collectif, notions que l’on peut retrouver dans les associations présentes. A la fin de la rencontre, des autographes ont été organisée avec toutes les personnes présentes. Et de coutume pour janvier, une galette a été partagée.

 

Manon_Service Civique

Sur le même sujet...